Cadre juridique pour l’encouragement à la lecture et l‘écriture

Lire et écrire sont des techniques culturelles incontournables pour accéder à une intégration sociale, politique et économique. Les conséquences de l’illettrisme, tant sur le plan économique que social, exigent un rôle actif de la Confédération pour soutenir ces domaines de compétences.

Promotion de la lecture et de l’écriture chez les adultes

Les fondements actuels de l’encouragement de la lecture et l’écriture chez les adultes constituent la Loi sur l’encouragement de la culture (LEC), en vigueur depuis 2012. Selon l’art. 15, la Confédération a la possibilité de prendre des mesures qui permettent de lutter contre l’illettrisme et d’encourager l’accès à la lecture. Les moyens concrets mis en œuvre sont du ressort du l’Office fédéral de la culture (OFC).   

Conformément à ce même article, la Confédération a, durant la période 2012-2015, soutenu 4 organisations et institutions actives dans la lutte contre l’illettrisme : la Fédération Lire et Ecrire, la Fédération suisse pour la formation continue FSEA, l’Association des Universités Populaires Suisses (AUPS) ainsi que la Fachhochschule Nordwestschweiz. Les tâches concrètes de chacune des organisations et institutions sont définies dans des contrats de prestations.

De plus, des projets touchant à l’illettrisme sont chaque année soutenus sur la base de demandes.

Ordonnance du DFI instituant un régime d'encouragement relatif à la lutte contre l'illettrisme pour les années 2012 à 2015 (RS 442.126)

Loi sur la formation continue

La nouvelle loi sur la formation continue constituera dès 2017 les nouveaux fondements du soutien de l’Etat. La loi fédérale sur la formation continue tient compte de l’importance de l’apprentissage tout au long de la vie.

De plus, la loi sur la formation continue règle l'encouragement de l'acquisition et du maintien de compétences de base chez les adultes. La loi a pour but d'améliorer la coordination des mesures en place aux échelons fédéral et cantonal et de donner à la Confédération la possibilité de verser aux cantons des subventions spécifiques pour des mesures de soutien à l'acquisition et au maintien de compétences de base chez les adultes. Il s'agit de permettre aux groupes cibles visés d'acquérir les compétences de base qui leur font défaut en lecture, écriture et expression orale dans une langue nationale, en mathématiques élémentaires et dans l'utilisation des technologies de l'information et de la communication, afin de favoriser l'intégration de ces personnes dans la société et le marché de l'emploi. Suite à l’introduction de la Loi sur la formation continue, le dossier de la lutte contre l‘illettrisme sera du ressort du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Loi fédérale sur la formation continue

Promotion de la lecture des enfants et et des jeunes

Lire et écrire sont des aptitudes fondamentales, qui ouvrent les portes du savoir et de la pensée, donnent accès à la formation et à l'insertion professionnelle, et constituent ainsi un pilier de la participation active à la vie culturelle. L'importance de la promotion de la lecture pour le développement des facultés intellectuelles et sociales est incontestée. C'est d'autant plus vrai dans la société actuelle d'information et de communication multimédias, où les médias en général, et les médias numériques en particulier, jouent un rôle croissant. L’Office de la culture favorise l‘encouragement à la lecture chez les enfants et les jeunes, pour aujourd’hui déjà, mais également pour l’avenir. Ce soutien permet de contribuer grandement à la prévention contre l’illettrisme.

La Confédération met un accent particulier sur la promotion de la littérature pour l'enfance et la jeunesse. La lecture de livres d'enfants peut contribuer à consolider les compétences de lecture. Mais la littérature pour les enfants et les jeunes stimule également les compétences culturelles, esthétiques et sensitives.

L'Office fédéral de la culture soutient la promotion de la lecture

Conformément à l'art. 15 LEC, la Confédération a soutenu, au cours de la période d'encouragement 2012 à 2015 cinq organisations et institutions nationales œuvrant à la promotion de la lecture: l'ISJM, la fondation Bibliomedia, l'Œuvre suisse des lectures pour la jeunesse, l'association Baobab ainsi que le Réseau des bibliothèques interculturelles de Suisse (Interbiblio). Les tâches concrètes assumées par les organisations et institutions soutenues sont fixées dans des conventions de prestations.

De plus, des projets touchant aux médias numériques sont chaque année soutenus sur la base de demandes.

Perspectives pour la nouvelle période d'encouragement 2016-2020

Dans le nouveau message culture 2016-2020, le Conseil fédéral propose un paquet de mesures pour promouvoir la lecture. La pratique actuelle de l'encouragement fédéral de la lecture privi-légie le soutien aux organisations. Or une comparaison avec d'autres pays, en particulier les pays scandinaves (Etudes PISA depuis 2000) montre que le succès rencontré par la promotion de la lecture dans ces pays se fonde pour une bonne part sur une collaboration directe. La Suisse entend s'inspirer de cette expérience pour compléter l'actuel soutien aux structures par un soutien à des projets à long terme de promotion de la lecture en liaison étroite avec des bibliothèques et des écoles (dans le respect des compétences respectives de la Confédération et des cantons en matière scolaire).

Une promotion systématique de la lecture doit en outre prendre en considération toutes les classes d'âge. Si la pratique actuelle en matière de promotion de la lecture vise en premier lieu l'acquisition de compétences dès le plus jeune âge, il conviendra, pour la période à venir, de cibler également les adolescents et les jeunes adultes, en particulier ceux qui arrivent au terme de leur scolarité obligatoire et qui entament une formation professionnelle. Pour de nombreux apprentis, l'école professionnelle est la dernière occasion de se familiariser avec des textes littéraires.

Ordonnance du DFI instituant un régime de promotion de la lecture pour les années 2012 à 2015 (RS 442.127)

Calendrier

jeu. 8. juin
– 10. juin 2017
Tagung PH FHNW: Expertise von Lehrpersonen in der Domäne Schreiben
sam. 17. juin
Tagung Dyslexie Schweiz: Von Nachteilsausgleich bis Förderung
mar. 27. juin
Workshop: Alltagsmathematik mit neuen Technologien vermitteln
lun. 3. juil.
– 6. juil. 2017
20th European Conference on Literacy
lun. 28. août
– 31. août 2017
Tagung PH FHNW: Literalität und Erkenntnis im schulischen Lernen.


Voir le calendrier complet