Illettrisme et pénurie de personnel qualifié

Compétences en lecture et en écriture et formation continue dans le monde du travail

En 2011 le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche DEFR a lancé une initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié. Cette initiative devrait permettre à la Suisse de répondre jusqu’en 2020 à la demande de personnel qualifié par l’engagement de personnes vivant en Suisse, notamment en relevant de manière continue le niveau de qualification de la population, qu’il s’agisse d’une qualification post-scolarité ou supérieure.

Selon l’étude ALL menée par l’Office fédéral de la statistique, environ 30 % du personnel non qualifié ne maîtrise pas suffisamment les compétences de base dans le domaine de la lecture pour être en mesure de suivre une formation de rattrapage.

L’étude met aussi en évidence la grande nécessité de renforcer également les compétences en lecture chez les personnes ayant une formation professionnelle. Pour mener à bien une formation de base ou une formation continue, le niveau 3 est requis dans le domaine de la lecture ; pour une formation vers le secteur tertiaire, c’est le niveau 4, dans la plupart des cas, qui doit être maîtrisé. Cependant, plus de 50% des adultes travaillant dans les secteurs de l’artisanat, de la vente, du montage et de l’agriculture n’atteignent pas le niveau 3. Pour les universitaires également, ainsi que pour le personnel de direction, les employés de commerce et les techniciens, les chiffres s’élèvent à plus de 30%. (cf. Fiche d’information : faits et chiffres en Suisse)

Sans un soutien ciblé dans le domaine des compétences de base, les groupes mentionnés plus haut ne seront pas en mesure d’entreprendre une formation, qu’elle soit de rattrapage ou continue, d’après le catalogue de mesures établies par cette initiative, et de répondre ainsi au plus vite au besoin de personnel qualifié. De ce fait, malgré toutes les mesures prises par l’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié, persiste la menace que ce grand potentiel de main-d’œuvre ne soit pas utilisé.

Pour contrer le phénomène du manque de personnel qualifié dans les prochaines années et décennies il faudra, dans le domaine de la « relève du niveau de qualification » (cf. initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié), focaliser particulièrement l’attention sur la promotion des compétences dans le domaine de la lecture et de l’écriture pour les employé(e)s. 

La nécessité de mener une étude étendue du phénomène et d’établir un catalogue de mesures adéquates, s’est énormément accentuée suite au développement économique et politique de ces dernières années.  

Alors que pour les compétences MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique), le besoin de renforcer la formation est largement reconnu (cf. l’étude „Pénurie de spécialistes MINT en Suisse“, BASS 2010), il manque des recherches correspondantes dans le domaine des compétences en lecture et en écriture.


Calendrier

mar. 27. juin
Workshop: Alltagsmathematik mit neuen Technologien vermitteln
lun. 3. juil.
– 6. juil. 2017
20th European Conference on Literacy
lun. 28. août
– 31. août 2017
Tagung PH FHNW: Literalität und Erkenntnis im schulischen Lernen.


Voir le calendrier complet